Catalog
229 record(s)
 
Type of resources
Available actions
Topics
Keywords
Contact for the resource
Provided by
Years
Formats
Representation types
Update frequencies
status
Service types
Scale
Resolution
From 1 - 10 / 229
  • The spawning grounds of the sea lamprey Petromyzon marinus are located within the perimeter of the Sélune Observatory. As this species is migratory, its colonisation of the Sélune river and its tributaries will probably be influenced by the removal of the Sélune dams. The spawning grounds are characterised by a depression accompanied by a sediment ejection dome immediately downstream. The stones returned to the dome are lighter, making the nests easily visible and identifiable for up to several weeks after spawning.

  • Meteorological observations from weather stations interpolated on a 25x25 km grid, on a daily basis from 1979 to the last calendar year completed, for France. Meteorological observations are freely accessible via OGC SensorThings Standard service : https://frost.geosas.fr/agri4cast/v1.0/ Observed properties : - maximum air temperature (°C), - minimum air temperature (°C), - mean air temperature (°C), - mean daily wind speed at 10m (m/s), - vapour pressure (hPa), - sum of precipitation (mm/day), - potential evapotranspiration from a crop canopy (mm/day), - total global radiation (KJ/m2/day), More informations on Agri4cast Resources Portal : https://agri4cast.jrc.ec.europa.eu/DataPortal/Index.aspx

  • Geodetic markers were installed along the main course of the Sélune. Physically marked out in the field, these markers have been located with a high-precision GPS (planimetric and z-precisions are given in the table). Please note that these markers may move slightly with the wetting/drying cycles of mainly clay soils, and their coordinates may be updated if necessary. Geodetic markers can be used as reference points to define a device or a new study area.

  • Stations for continuous measurement of hydrological, physical, chemical and sediment parameters have been installed on the Sélune river, as part of the scientific program to monitor the leveling of the Sélune dams. Measurements have been taken on at least an hourly basis since 2014 at the latest. Since 2019, these stations have been part of the Sélune Observatory, which is responsible for monitoring environmental parameters (biotic and abiotic). All stations measure turbidity, water level and conductivity. Some stations measure additional physico-chemical parameters such as pH, dissolved oxygen and chlorophyll concentration. Samples are also taken at upstream (Pont de Virey) and downstream (Pont de Signy) stations, for laboratory chemical analysis. This layer shows the location of flow measurement stations.

  • Cette donnée géographique est une extraction partielle de l'API Géorisques du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Elle représente les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) de Bretagne de type agricole.

  • Emprise de la carte pédologique de Belle-Île-en-Mer au 1/25000. La donnée de base, au format image scannée, n'est pas publiée.

  • Emprise de la carte pédologique de Bourg-des-Comptes au 1/25000. La donnée de base, au format image scannée, n'est pas publiée.

  • L'étude repose sur l’observation des communautés végétales spontanées colonisant les vases nouvellement dénoyées à différentes échelles temporelles (variations intra- et interannuelles) et spatiales imbriquées. L'inventaire botanique est basée sur la méthode de Braun-Blanquet. Le protocole d’échantillonnage est stratifié afin de maximiser la diversité relevée. Pour chaque secteur d'étude, un transect perpendiculaire au lit du fleuve est mis en place, où sont repérées sur le terrain des bandes parallèles au cours d’eau selon la vitesse d’exondation. Au sein de chacune des bandes (qui présentent une apparence homogène de la végétation), 3 réplicas d’1 x 1 m et espacés d’1 m sont délimités. Toutes les espèces présentes dans les quadrats ont été recensées et leur abondance a été estimée. Cette couche donne les localisations de ces secteurs d'étude.

  • Le cours amont de la Sélune n'est pas accessible aux poissons migrateurs du fait des deux barrages hydroélectriques. Les lamproies sont bloquées à une quinzaine de kilomètres de la mer par le premier barrage infranchissable de la Roche qui boit. La méthode utilisée pour échantillonner les lamproies est celle mise au point par Lasne et al. (2010) permettant de prélever plus efficacement les individus de très petite taille que par pêche électrique. La méthode s’appuie sur l’utilisation d’un outil dérivé du filet de Surber, permettant de prélever les ammocètes de façon standardisée. Cette enceinte permet de réaliser des prélèvements ponctuels, à la manière des EPA. La réalisation d’un point de prélèvement se déroule en plusieurs étapes. Après avoir localisé un microhabitat favorable, une caisse est enfouie dans le substrat jusqu’à une profondeur d’environ 15 cm. L’opérateur prélève alors le substrat et le dépose dans le filet. La colonne d’eau dans la caisse est filtrée et les sédiments dans le filet déposés sur un tamis afin de récupérer toutes les ammocètes. Ces dernières sont mesurées et des prélèvements génétiques sont effectués lorsque leur taille le permet. Un total de 30 prélèvements maximum est effectué par station. Ce tableau contient les données individuelles sur les lamproies capturées.